La liquidation d’Evergrande menace-t-elle le secteur crypto ?

  05/02/2024

Actualités (234)

Evergrande, autrefois une grande entreprise immobilière chinoise, fait face à des problèmes depuis plusieurs années et a maintenant déclaré sa liquidation. Cette annonce a provoqué une forte instabilité sur les marchés boursiers en Chine, entraînant une baisse notable au cours des dernières 24 heures. Les autorités régulatrices chinoises s'efforcent de prendre des mesures délicates pour éviter une crise boursière plus grave et stabiliser la situation financière.

La liquidation d'Evergrande va-t-elle touche le secteur crypto?

Situation préoccupante des indices boursiers chinois

Les marchés financiers en Chine traversent une période difficile. La récente déclaration de liquidation de l'entreprise géante Evergrande a déclenché une vague de nervosité et d'inquiétude parmi les investisseurs, impactant négativement les indicateurs boursiers du pays. Aujourd'hui, le 5 février 2024, l'indice CSI1000 suscite des inquiétudes en enregistrant une baisse de 8%. À titre de rappel, le CSI1000 est composé de 1 000 actions d'entreprises de petite capitalisation boursière et de bonne liquidité. Il sert de référence pour évaluer la performance globale des actions chinoises de petite capitalisation.

Cette récente baisse de l'indice CSI1000 survient après une période de déclin au cours des derniers mois. Sur une période d'un mois, la baisse de cet indicateur s'approche maintenant de 22,6%. Étonnamment, les indices liés aux grandes entreprises restent plutôt stables, voire positifs.

Baisse de l'indice chinois CSI1000

Trois années de tourmente boursière en Chine

La Chine craint que la faillite d'Evergrande n'aggrave la situation à la Bourse et ne provoque plus d'inquiétudes parmi les investisseurs. Au cours des trois dernières années, la Bourse chinoise n'a cessé de baisser, perdant 6 000 milliards de dollars au total. Malheureusement, la situation ne s'améliore pas. Depuis le début de 2024, le CSI 300, qui est l'indice boursier principal en Chine, a déjà enregistré une perte de 5%.

Cette situation difficile pourrait affecter les revenus des Chinois. Contrairement à l'Europe et aux États-Unis, les particuliers en Chine sont très impliqués sur les marchés financiers. La valeur de leurs investissements a donc fortement chuté. De plus, avec la crise dans le secteur immobilier, ils ne peuvent pas non plus se tourner vers l'immobilier comme alternative d'investissement.

Les entreprises subissent des impacts indirects sur leur santé économique. Elles rencontrent des difficultés croissantes pour obtenir des financements sur les marchés, limitant ainsi leurs ressources pour embaucher ou éviter des licenciements.

Lire aussi
A quoi peut-on s’attendre pour le futur ?

L’économie chinoise et sa vulnérabilité

Tout cela met en lumière les vulnérabilités de l'économie chinoise. Un facteur majeur est le départ massif des investisseurs étrangers. Il est crucial de comprendre que la vitalité économique de la Chine dépend largement des investissements étrangers. La migration de ces investisseurs inquiète d'autant plus Pékin que les fonds étrangers continuent d'affluer en Asie, mais vers l'Inde et le Japon. En d'autres termes, ce sont les rivaux économiques de la Chine qui bénéficient de la situation.

Les autorités réagissent

Il semble que les autorités aient pris note du manque d'intérêt des investisseurs. Le Premier ministre, Li Qiang, a annoncé le lundi 29 janvier que des mesures plus fortes étaient nécessaires pour soutenir la Bourse. En Chine, on peut espérer avoir atteint le point le plus bas et que c'est le début d'une reprise, à condition qu'il n'y ait pas une autre situation similaire à Evergrande qui se profile à l'horizon.

 

 

Un impact sur le cours du Bitcoin ?

En août 2023, la faillite d'Evergrande avait entraîné une baisse du cours du Bitcoin (BTC). Cependant, la récente déclaration de liquidation d'Evergrande et la chute des actions des petites entreprises chinoises n'ont pas semblé avoir d'impact sur le marché des cryptomonnaies. Le prix du BTC reste stable autour de 43 000 dollars depuis plusieurs jours.

Conséquences et scénarios possibles pour le futur

La décision du tribunal à Hong Kong représente une "nouvelle étape" dans la crise immobilière en Chine. Heureusement, cela n'a pas provoqué le désastre complet redouté par beaucoup, mais cela ne signifie pas que la crise est entièrement résolue.

Richard Holden, économiste à l'école de commerce de l'University of New South Wales à Sydney, Australie, envisage maintenant deux scénarios possibles. Le premier, plus pessimiste, confirmerait l'existence d'une importante bulle immobilière en Chine. Le deuxième, plus optimiste, suggère une prise de conscience croissante de la part des dirigeants chinois face à un problème structurel fondamental dans leur économie, à savoir leur dépendance continue à investir environ 40 à 45% de leur PIB.