Gagner Argent

Qu’est-ce qu’un « Bear Market » dans le domaine des cryptos ?

  30/08/2022

Formations (6)

Dans cet article, nous allons évoquer ce qu’est un « bear market » dans le domaine des cryptos, et en guise d’exemple, nous allons parler du dernier en date, celui de 2018-2019. Nous allons principalement vous démontrer que c’est dans ces temps difficiles que vous allez vous constituer votre portefeuille de cryptos pour ensuite profiter du cycle de bullrun suivant. Les gains seront à la hauteur de votre stratégie rigoureusement appliquée.

Ce que vous devez bien assimiler, c’est que vos convictions, vos émotions, et votre patience seront soumises à de très rudes épreuves.   Un « bear market » est là pour sortir ce que l’on appelle le plancton dont se nourrissent les baleines, également nommées les « whales » en anglais.  Ce que l’on surnomme le plancton, ce sont les mains les plus faibles, arrivées en cours de bullrun lorsque les médias mainstream se mettent à parler de nouveaux records atteints par le BTC, mais pas uniquement.  

Il y a également beaucoup de personnes qui tombent dans les cryptos attirées par les gains potentiels mais qui n’ont pas les connaissances pré-requises des marchés financiers. Vous jetteriez-vous dans une piscine sans avoir jamais nagé ou pris des cours au préalable? Ce serait la noyade assurée! Il existe une multitude de chaînes YouTube qui proposent des formations gratuites mais également des sites internet proposant des guides. Il faut s’éduquer soi-même, et le seul investissement qui vous sera demandé est le temps que vous y consacrerez.  

On entend souvent que lorsque l’on investit en crypto, il faut être prêt à potentiellement tout perdre. Ce n’est réellement pas à prendre au pied de la lettre ! Le sens qu’il faut y trouver est que vous devez injecter de l’argent en fonction de vos ressources. Investissez un pourcentage de votre capital épargne, dont vous êtes certains de ne pas avoir besoin dans les mois qui suivent et qui n’affectera en rien votre train de vie habituel s’il chute de 50% ou plus.  
En 2021, en plein bullrun, des américains ont poussé la folie jusqu'à contracter des crédits pour augmenter leur capital d’investissement, achetant du BTC au plus haut, pensant qu’il atteindrait les $100,000, voire plus. Malheureusement, ils se sont retrouvés la corde au cou ne sachant plus rembourser leurs emprunts, certains drames humains en ont découlé lorsqu’ils ont vu le Bitcoin chuter au fil des semaines.

Sachez qu’aucun actif financier ne monte sans arrêt, des corrections lourdes ou légères viendront forcément un jour gâcher la fête. Le tout est de garder un mindset fort et ne pas céder à la tentation de vendre à perte. Car c’est précisément ce que les « whales » de la crypto attendent, on dit souvent qu’elles achètent la peur.  

Sachez qu’aucun investisseur de Bitcoin n’a été perdant plus de trois ans même s’il a acheté son Bitcoin au plus haut. Les « halvings » ayant lieu en moyenne tous les 4 ans diminuent de moitié la récompense des mineurs qui font tourner et sécurisent le réseau du BTC. Ceci a pour effet mécanique de pousser les mineurs à revendre les BTC produits au double du prix du cycle précédent. Il y aura au total un maximum de 21 millions de BTC en circulation, ce qui induit un actif financier rare et limité,  en découle une valeur appelée à s’apprécier avec le temps.

Analyse du cours du BTC à partir de décembre 2017

  • Décembre 2017 : nouvel Ath à $19950 atteint
  • Janvier 2018 : chute brutale à environ 9,6k
  • Février 2018 : seconde attaque baissière à 5,8k
  • Mars 2018 : remontée à 11k soit un x2
  • Avril 2018 : le cours rechute à 6,5k et, durant 6 mois, le prix ne cassera pas cette résistance malgré plusieurs retests.

Beaucoup de personnes achèteront ce support.


En novembre 2018, une correction brutale inflige une claque aux investisseurs en atteignant les 3,5k, pas loin d’un -50% !Toutes les personnes ayant acheté

le support ayant tenu 6 longs mois voient leur portefeuille diminuer de moitié.

Ces personnes seront sous l’eau durant 4 mois, le BTC oscillant entre les 4,3k et les 3,3k dans un range épuisant mentalement. De quoi réellement dégoûter au maximum les plus optimistes ayant déjà survécu aux corrections précédentes. 

 

  • Avril 2019 : signes encourageants et, début mai, les 6,5k sont cassés à la hausse et s’en suit une série de bougies vertes pour atteindre les 9k à la fin du mois
  • Fin juin 2019 : le BTC touchera pratiquement les 14k ! Fabuleuse « remontada » avec un multiplicateur x4 pour les personnes ayant acheté le dip des 3,5k
  • Eté 2019 : BTC semblant tenir la résistance psychologique des 10k
  • Septembre 2018 : rentrée pour les marchés financiers et les deux dernières semaines voient le BTC rechuter à 7,5k
  • Novembre 2019 : le sang continue de couler jusqu'à l’ancien support des 6,5k
  • Décembre 2019 : le cours se stabilise autour des 7,5k


Janvier et février 2020 seront des mois positifs car le BTC prendra 40% pour franchir la barre symbolique des 10k.

Fin février 2020, un certain virus apparaît en Chine, s’en suit l’écroulement de tous les marchés financiers, vous connaissez la suite…



Mars 2020 verra le Bitcoin perdre 60% en trois semaines, les 3,6k qui seront au final le bottom historique précédant le halving du BTC.



S’en suivit le bullrun qui mènera le Bitcoin vers un nouvel Ath à 64000$.

Notre conclusion pour la fin de cette article

  1. Un bear market est long et épuisant, le but étant de sortir les mains faibles
  2. La descente ne se fait jamais en ligne droite et il y a de nombreux rebonds techniques mais ne menant jamais plus haut que le dernier Ath, all time high.
  3. Cette longue période est une opportunité pour accumuler vos cryptos favorites à des prix inespérés.
  4. Ce qui est le plus indiqué à faire est d’appliquer la méthode du « dollar cost averaging » car personne ne connaît à l’avance le « bottom ». Cela aura pour effet de lisser vers le bas le prix d’achat moyen de vos cryptos.
  5. Pour les plus expérimentés, même un bear market peut vous offrir de très beaux rebonds qui vous offriront de jolis gains à court ou à moyen terme. Mais il faut savoir sortir à temps ses profits et les réinvestir à la correction suivante.